Explications tirées du texte de la Chanson de Roland

En 6 points différents, le texte de la Chanson affirme que Rozaballes  est en France

Vers 1028
Olivier monta au sommet d’un pic
en aperçoit la terre d’Espagne
Oliver est desur un pui muntet
Or veit il ben d’Espaigne le regnet
Vers 2164
Les païens courroucés et chagrin
Et vers Espagne ils dirigent leur course Paien s’en fuient,
Curuçus e irez
Envers Espaigne tendent de l’espleiter
Vers 2265
Plus loin que porte l’arbalète
Vers l’Espagne il s’en va dans une friche
Plus qu’arcbaleste ne poet traire un quarrel,
Devers Espaigne en vait en un guaret
Vers 2367
Il est couché sur un pic aigu face à l’Espagne Devers Espaigne est ben un pui  agut
Vers 2375
Le comte Roland est couché sous un pin
Il tourne son visage du coté d'Espagne
Li quens Rollant se jut desuz un pin
Envers  Espaigneen ad turnet sun vis

Seul le terme " porz " est utilisé : Nous sommes en Hautes Pyrénées ou en Ariège. Dans nulle autre partie des Pyrénées ce terme est utilisé.

Vers 3127
Ils sortent des passages de la terre stérile
Ils sont entrés dans la marche d’Espagne.
Issent des porz e de la tere guaste
Devers Espaigne sunt alez en la marche
Vers 719
Il s'aperçoit en songe au passage de Cize Sunjat qu’il eret al greignurs porz de Sizer

Toutes les traductions de la Chanson de Roland proposent Cize en référence à la situation géographique donnée par l'histoire au combat de Roncevaux mais oubliant que  le terme porz ne s'utilise pas dans la région de la  Navarre.

Vers 741
Voici les défilés et les étroits passages Veez les porz e les destreiz passages

Toutes les traductions de la Chanson de Roland traduisent porz par défilé, col, alors que le terme a une signification bien particulière : passage de la chaîne des Pyrénées faisant communiquer le versant français et le versant espagnol ; porz se traduit par port.

Vers 824
Aux défilés d’Espagne il a laissé Roland As portz d’Espaigne ad lesset sun nevold
Vers 944
En Roncevaux irez aux défilés En Rencesvals irez as porz passant
Vers 1057
Les félons païens sont aux défilés, venus pour leur perte Felun paien mar i vindrent as porz
Vers 1152
Aux défilés d’Espagne est passé Roland As porz d’Espaigne en est passet Rollant
Vers 1193
Fol est le roi qui vous laisse aux passages Fols est li reis kivos laissat as porz
Vers 1403
Ni ceux des Français qui les attendent aux passages Necels de Frasnce ki as porz  les atendent
Vers 1422
Ni Charlemagne qui les attend aux défilés Ne Carlemagne , ki as porz les atent
Vers 1703
Et Charles l'entendra, qui passe aux défilés Si l'orrat carles ki est as porz passant
Vers 1766
Charles l’entend qui passe aux  défilés Karles l'entent ki est as porz passant
Vers 1802
Piquent des deux tant qu'ils sont dans les défilés Brochent ad ait tant cum durent li port
Vers 1949
Charles vous a laissés pour votre malheur, aux défilés Carle li  Magnes mar vos laissat as porz
Vers 2939
Avant que d'arriver aux défilés de Cize Einz que jo vienge as maistres porz de Sizer
Vers 3127
Ils sortent des passages, de  la terre stérile Issent des porz e de la tere guaste

Précisons les termes qui montrent que l'on se situe dans le Sud  de l'Andorre et  en Andorre

Vall de Runer : Le rio Runer est la rivière marquant la frontière entre l'Andorre et l'Espagne côté Seo de Urgell

Vers 2209 Qui tenait la marche du val de Runer Qui tin la marche del val de Runers

Vall Ferrer  : Vallée espagnole qui borde l'ouest de l'Andorre et de la France

Vers 1370 Il frappa un païen Justin de Vall Ferrer Fiert un paien Justin de Vall Ferrer

Vall Tenebrus : Vallée au sud le l'Andorre rejoignant la rivière Sègre (aujourd'hui val fosca signifiant ténébreux)

Vers 2461 Au val ténébreux ils les ont rejoints El Val tenebrus la les vunt ateignant

L'ew de Sègre : Le Sègre est la rivière coulant en Cerdagne au sud de l'Andorre

Vers 2465 le cours de l'Ebre est devant eux L'ew de Segre, et lur est de devant

Tere Certeine : la Cerdagne

Vers 856 Par la Cerdagne et  les vals et les monts La Tere  Certeine e les vals e les munz

Il reste l'essentiel : déterminer le lieu du combat

Les paysages décrits par Eginhard correspondent à ceux d'une montagne moyenne.  Les forêts montent jusqu'aux crêtes, l'armée s'étire en un long cordon sur un sentier
rectiligne. Le col d'Ibaneta (1100m) serait le lieu du combat. Une plaque commémorative y a même été apposée.
Il en va tout autrement pour les paysages des Pyrénées dans cette région. Les ports ont plus de 2000 m d'altitude  (Siguer 2 480m) et les sommets s'élèvent à 2800 m.

La geste dépeint un paysage de haute montagne, tourmenté et dangereux que l'on franchit avec  beaucoup de difficultés.

Vers 814 Hauts sont les monts et les vals ténébreux
les roches bises, les défilés pleins de mystère.
Ce jour les Français le passent à grand peine
Halts sunt li pui e li val tenebrus,
Les roches bises, les destreiz merveillus.
Le jur passerent Franceis a grant dulur

On est loin des montagnettes du Pays Basque. La geste précise de plus les caractéristiques de la topographie de  ce champ de combat : 

Le terrain est à mi - pente : 

Vers 2235 Regarde vers le val regarde vers les monts Guardet aval e si guardet amunt

Le terrain est à peu boisé : 

Vers 2357 Il court sous un pin et là il se couche
Face contre terre parmi l'herbe verte
Desuz un pin i est alet curant,
Sur l’erbe verte s’i est culchet adenz

Le terrain est à droite d'un pic :

Vers 1017 Olivier est monté au sommet d’un pic
Regarde vers la droite, en un vallon herbeux
Il y voit venir la troupe païenne
Oliver est desur un pui…..
Guardet su destre par mi un val herbus,
Si veit venir cele gent paienur

Le terrain est a de l'eau courante :

Vers 2225 En Roncevaux il est une eau courante
Il y veut aller pour en donner à Roland
En Rencesvals ad un ewe curant
Aller i volt , sin durrat a Rollant

Reste à trouver en partant du col de Siguer vers le nord, un terrain disposant de ces  caractéristiques.

Il n'y en a qu'un, c'est le plateau de la Unarde, il  a une altitude de 2200 m, est à droite du pic du Pas du Chien, et domine la vallée de Peyregrand.
N'y pousse que de l'herbe et quelques pins. Deux petits étangs en son milieu laissent s'échapper deux ruisseaux allant, l'un vers la vallée d'Aston, l'autre vers la vallée de Peyregrand.

La carte I.G.N. au 1/25000°,  y note " cimetière de la Unarde ".  L'histoire a oublié.

Vers 814

Roncevaux Unarde
Hauts sont les monts et les vals ténébreux
les roches bises, les défilés pleins de mystère.
Ce jour les Français le passent à grand peine
roncevaux.org cap de la serre

Cap de la Serre de l'Escalier, vue vers Miglos

roncevaux.org  pic de baljésou

Pic de Baljésou

roncevaux.org unarde côte SO

Vue de la Unarde coté Sud-Ouest

roncevaux.org Unarde côté Est

Vue de la Unarde côté Est

roncevaux.org unarde vue générale

Vue générale de la Unarde

roncevaux.org sourecs de la Unarde

Les sources de la Unarde

roncevaux.org cimetière de la unarde

Cimetière de la Unarde

roncevaux.org unarde côté nord

Vue de la Unarde côté Nord

roncevaux.org pic du pas du chien

Sur le flanc Ouest du Pic du Pas du Chien

roncevaux.org col de la Pourtanelle

Vers le col de la Pourtanelle

Cliquez pour agrandir l'image

Région intéressée par l'action



© Claret 2013. Tous droits réservés.Dernière maj : mercredi 12 mars 2014Contactez l'auteur à epilobe31@free.fr